Un week-end de bivouacs napoléoniens

Aller en bas

Un week-end de bivouacs napoléoniens

Message  Joëlle Frederic le Sam 25 Juin - 17:06

17/06/2011 - tourisme/patrimoine/histoire - Waterloo

La 12ème édiction des Bivouacs Napoléoniens se tiendra ce week-end des 18 et 19 juin. Au programme : deux bivouacs et deux batailles. Près de 1.000 reconstituants en uniforme participeront à l’événement. Deux lieux de bivouacs sont prévus : les Français au musée provincial « Dernier Quartier-Général de Napoléon » et dans un champ à Plancenoit, les Anglo-Hollandais et les Prussiens dans une prairie jouxtant la ferme d’Hougoumont.

Les bivouacs au Dernier Quartier-Général de Napoléon et à Hougoumont seront accessibles au public le samedi de 9 à 17 heures. Le musée provincial restera également ouvert le dimanche sur base de l’entrée payante habituelle. Un ticket-combiné, valable le samedi, sera conçu donnant accès aux deux bivouacs.

Le samedi 18 juin se dérouleront les Combats dans un champ proche de la ferme d’Hougoumont. Les troupes quitteront leurs bivouacs du Dernier Q.G. de Napoléon et de Plancenoit vers 17h15 et de la ferme d’Hougoumont vers 18h00 pour rejoindre les lieux. A 18h30, la bataille s’engagera sur le champ entre les troupes alliées et françaises. Vers 20h30, à la fin des combats, les troupes françaises rejoindront la route du Lion au Hameau puis rejoindront leurs bivouacs. Le public assistera aux combats debout, sans tribunes. L’accès au spectacle du samedi sera payant.

Le dimanche 19 juin se dérouleront les Combats de Plancenoit. Dès 8h30, les troupes alliées seront acheminées jusque Plancenoit tandis que les troupes françaises quitteront à pied leurs bivouacs pour le centre. A 10 heures, les troupes alliées et françaises engageront les combats dans un champ proche de la place puis rejoindront celle-ci vers 11h30 pour la retraite finale. Les troupes rentreront alors vers leurs bivouacs, à pied pour les français et en bus pour les alliés. Le public assistera aux combats debout, sans tribunes. L’accès aux combats du dimanche est gratuit et ceux-ci devront se terminer vers 12 heures.

Le samedi à 13 heures, le public pourra assister au déjeuner de l’Etat-Major impérial dans le jardin, avec des mets représentatifs de la cuisine impériale. Le dimanche, vers 14 heures dans le verger du musée, après le retour des troupes françaises de la bataille de Plancenoit, des médecins et ambulanciers en uniforme d'époque tenteront de sauver les blessés et donneront les premiers soins aux plus valides grâce aux outils et ustensiles typiques de la période napoléonienne.

Durant ce week-end, la circulation sera difficile aux abords des différents sites. Samedi, la route du Lion sera fermée dès 16 heures tandis que la Nationale 5 ne sera accessible que dans le sens de Waterloo vers Genappe de 16 à 23 heures. L'autre bande de circulation servira au stationnement. La circulation vers Waterloo sera déviée via le centre de Lasne.

Dimanche matin, mieux vaut éviter Plancenoit en voiture.Le parking autour de la place et dans les rues alentours sera interdit.

Infos : Maison du Tourisme de Waterloo, 02-352.09.10 – www.waterloo-tourisme.be
avatar
Joëlle Frederic
Admin

Messages : 448
Date d'inscription : 11/11/2010
Age : 37
Localisation : Waterloo, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://animato.forumbelge.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end de bivouacs napoléoniens

Message  Joëlle Frederic le Sam 25 Juin - 17:23

Des milliers d’amateurs aux reconstitutions

Plancenoit a davantage convaincu que le spectacle payant d’Hougoumont

WATERLOO
Malgré une météo pas évidente, les douzièmes bivouacs napoléoniens de ce week-end ont encore connu le succès. En ce qui concerne les places payantes – qui donnaient accès aux bivouacs et à la bataille d’Hougoumont le samedi soir -, les organisateurs dénombraient plus de 6.800 entrées. Joli succès.

D’autant que les escarmouches de Plancenoit ont également attiré beaucoup de monde.

Le bémol du week-end sera sans doute Hougoumont. Rien à redire pour les reconstituants, qui se sont donnés à fond pour restituer l’ambiance et les stratégies de la bataille. Par contre, du côté des spectateurs qui avaient payé pour apprécier le spectacle, les frustrations étaient nombreuses, et parfois virulentes.

C’est qu’une bonne partie du public, vu la disposition des lieux, n’a pas vu grand-chose. Confiner la foule – avec un service d’ordre hyperstrict en plus – dans un secteur où on ne peut rien voir si on est au-delà du troisième rang alors qu’on attend des milliers de spectateurs payants, ce n’est pas la meilleure publicité qu’on puisse imaginer pour les prochaines éditions…

À revoir impérativement, donc.

À Plancenoit, les combats de la matinée d’hier se déroulaient dans un espace plus confiné, mais permettant aux spectateurs de mieux apprécier le spectacle. De quoi compenser les frustrations de la veille.

Charges de cavalerie, canonnades, impressionnants tirs en ligne et mouvements de troupe, les amateurs se sont régalés.

Le public qui a voulu prendre un peu d’avance pour se positionner idéalement sur la place du village pendant que les derniers combats faisaient rage dans les prairies proches a tout de même assisté à une scène un peu stressante.

Un cheval, blessé, s’est effondré sur les pavés, restant plus d’un quart d’heure allongé sur le sol. Certains ont eu peur qu’on l’euthanasie. Il n’en a rien été. Après avoir reçu des soins, il a péniblement quitté la place. “Une foulure sérieuse, mais il va bien” , rassuraient les organisateurs en fin de matinée.

Vincent Fifi

© La Dernière Heure 2011

avatar
Joëlle Frederic
Admin

Messages : 448
Date d'inscription : 11/11/2010
Age : 37
Localisation : Waterloo, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://animato.forumbelge.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum