Un budget de rigueur, de continuité et d'avenir

Aller en bas

Un budget de rigueur, de continuité et d'avenir

Message  Joëlle Frederic le Lun 16 Jan - 17:56

“Un budget de rigueur, de continuité et d'avenir”


Malgré la crise et les investissements de ces dernières années, la dette communale reste maîtrisée. Certains efforts seront néanmoins nécessaires pour continuer sur cette voie. La Commune ne recourra donc pas à l'emprunt en 2012. Quelques projets sont toutefois programmés sur fonds propres ou grâce aux subsides, notamment l'aménagement d'un terrain de rugby synthétique ou la poursuite de la mise en œuvre des audits énergétiques et du Plan Communal de Mobilité
.


Le budget communal 2012 a été approuvé en fin d'année dernière par le Conseil communal. “C'est un budget de rigueur, de continuité et d'avenir”, a résumé le bourgmestre Serge Kubla.

1. La rigueur. Elle se traduit par une diminution de 5% de toutes les dépenses facultatives. Elles concernent essentiellement les manifestations que la Commune organise et les frais de fonctionnement de l'administration communale.


Cet effort n'est évidemment pas applicable dans toutes les matières. Certaines augmentations sont inévitables, comme les dépenses liées à l'indexation des salaires, aux augmentations des charges patronales “pensions” et aux évolutions barémiques du personnel communal. Elles se répercutent également sur les dotations vers le CPAS ou la Zone de Police. Par ailleurs, le Collège communal a décidé d'introduire l'évolution de carrière pour le personnel contractuel.

Le bourgmestre a aussi annoncé que la Commune ne recourra pas à l'emprunt en 2012 pour financer de nouveaux projets. “Nous entendons maîtriser la charge et le niveau de la dette pour ne pas léguer une Commune en difficulté à la prochaine législature. La dette communale n'a d'ailleurs pas évolué ces dernières années. Au 1er janvier 2013, le solde à rembourser sera même moins élevé de 14.000€ qu'en 2007. Elle est donc quasiment inchangée et a même diminué en valeur proportionnelle. En 2013, la dette ne représentera plus que 63,40% du budget communal alors qu'elle s'élevait à 76,61% en 2007 ! Nous sommes ainsi l'une des Communes les moins endettées de Wallonie.”


Dans le même temps, des projets d'envergure ont pourtant été réalisés : le réaménagement du Centre, la rénovation de la piscine, l'égouttage du fond du Chenois, la réfection de nombreux trottoirs et de plusieurs voiries, l'aménagement de terrains synthétiques de hockey et de football, etc.


Du côté des recettes, peu de nouvelles rentrées sont à espérer. “Nous maintenons le taux de l'Impôt sur les Personnes Physique à 5,70%, rappelle Serge Kubla. De ce côté, nous ne pouvons donc compter que sur 160.000€ de plus par rapport à l'année précédente. Il est vrai que les chiffres de la population sont stables depuis plusieurs années. Par ailleurs, le Précompte Immobilier nous rapportera 510.000€ en plus, grâce à l'indexation du revenu cadastral, mais aussi par l'enrôlement de nouvelles habitations. Au total, nous pouvons donc compter sur 670.000€ supplémentaires en recettes. Pour autant, nous n'avons pas bouclé ce budget en nous promenant. Cette somme représente à peine 2% du budget communal ordinaire*.”


Ce dernier s'élève à près de 34 millions d'euros. Il présente un boni de 291.000€ à l'exercice propre.

2. La continuité. “Nous terminerons, cette année, une série de travaux importants, dont certains, comme le réaménagement de la rue de l'Infante, sont à peine entamés”, explique le bourgmestre.


La poursuite de la mise en œuvre des audits énergétiques, la maintenance des deux écoles communales, l'égouttage et la concrétisation de plusieurs aspects du Plan Communal de Mobilité et l'installation d'un terrain de rugby synthétique sont les aspects les plus marquants du budget extraordinaire*. Ce dernier prévoit tout de même plus de 3 millions et demi d'euros d'investissements divers. Ils seront financés par le fonds de réserve extraordinaire et par des subsides. L'aménagement du terrain de rugby est d'ailleurs conditionné à l'obtention d'une aide régionale.


Pour se convaincre de l'importance de ce projet, il suffit de voir l'état actuel du terrain naturel, alors qu'il reste encore plusieurs mois de compétition à jouer, argumente Serge Kubla. Par ailleurs, le rugby possède aussi une importante école de jeunes.”



3. L'avenir. “Nous possédons un Plan Communal de Mobilité, des études pour terminer l'égouttage, un projet pour la réfection de l'école de Mont-Saint-Jean et nous allons élaborer un guide pour tracer des lignes directrices en matière d'urbanisme. En collaboration avec la population, nous voudrions aussi réfléchir à la création d'un cœur de ville au centre de Waterloo et penser aux aménagements des abords de la gare. Il reste donc beaucoup à faire et de grands objectifs à réaliser. Il s'agit déjà d'un fameux cahier des charges pour la prochaine législature.”

-----------
* Le budget ordinaire concerne le fonctionnement quotidien de l'administration. Le budget extraordinaire tient compte des dépenses d'investissements et la manière dont ces dépenses seront financées.
avatar
Joëlle Frederic
Admin

Messages : 448
Date d'inscription : 11/11/2010
Age : 36
Localisation : Waterloo, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://animato.forumbelge.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum