Compte-rendu Conseil communal du 25-10-2010

Aller en bas

Compte-rendu Conseil communal du 25-10-2010

Message  Joëlle Frederic le Mar 16 Nov - 22:07

Je sais que cela date un peu mais je trouve qu'il y a certaine choses intéressantes à mettre.

Les élus ont notamment abordé le maintien de l'IPP, plusieurs dossiers relatifs aux travaux publics dont la fermeture prochaine de la piscine. Enfin, les conseillers ont débattu d'une demande d'ouverture de voirie entre l'avenue de Diane et l'avenue Henri Bourgys.

Les points importants de la séance du lundi 25 octobre 2010

L'un des nombreux points débattus concernait le montant de certaines taxes communales. L'assemblée a décidé de les maintenir inchangées. Selon la presse, Waterloo est la troisième commune la moins taxée de Wallonie.

Finances communales

Pour des raisons de délais administratifs, le Conseil doit voter le montant de certaines taxes communales avant même la constitution de son budget pour l'année 2011.

"Nous les maintiendrons inchangées, soit 5,70% pour la taxe additionnelle à l'Impôt des Personnes Physiques et 1.700 centimes additionnels pour le Précompte Immobilier, a annoncé le bourgmestre. C'est un effort que nous nous imposons mais il ne nous laissera pas une grande marge de manœuvre pour la constitution de notre budget. Selon la presse, ces taux font de notre commune la troisième moins taxée de Wallonie. Les ré-duire ne serait pas sérieux, les augmenter serait contraire à nos promesses."

Le MR et L&D les ont approuvés. Écolo et le CDH se sont abstenus. "Nous ne pouvons nous prononcer sur la question sans connaître le budget et donc votre projet politique", ont justifié les Humanistes.

Travaux publics

En urgence, le Collège communal a proposé aux Conseillers d'ajouter un point relatif aux travaux de rénovation de la piscine communale. "Nous avons reçu plusieurs offres pour ce chantier, a expliqué le bourgmestre (MR). Malheureusement, les coûts de certains postes ont largement dépassé les estimations de l'auteur de projet. Pour limiter les frais, nous souhaitons charger notre service des Travaux de certaines tâches et nous demanderons à l'auteur de projet de revoir le dossier en choisissant des aménagements plus simples, d'autres types de matériaux, etc. L'urgence de cette décision est motivée par le fait que la piscine devra être fermée et que, compte tenu des délais, les préavis ont déjà été envoyés au personnel."
Au final, la commune espère faire redescendre les coûts de 2 millions à 1,6 million d'euros (soit l'estimation de départ), dont un million serait subsidié par la province.

"Pourquoi ne pas relancer l'appel d'offres auprès d'autres entrepreneurs ?", s'est étonné Écolo. Pour le bourgmestre, il n'y a aucune certitude que les prix descendent dans la four-chette estimée au départ. "Mais il va de soi que nous ferons en sorte qu'un maximum d'entreprises répondent à l'appel d'offres", a-t-il assuré.

Le CDH s'est déclaré déçu du passage en urgence. "L'argument des préavis envoyés le justifie cependant", ont reconnu les Humanistes.
L'urgence a finalement été approuvée à l'unanimité. Les trois élus Écolo et l'un des deux conseillers CDH se sont cependant abstenus sur le lancement de la nouvelle procédure.

L'assemblée a unanimement approuvé divers autres points de Travaux publics. Ils concernent notamment :

-L'amélioration du chemin des Postes, entre la rue de l'Église et la rue Fond Thirion.
-La désignation d'un auteur de projet chargé d'étudier le réaménagement de la rue Saint-Germain.
-L'acquisition de barrières de protection. Elles seront placées aux abords des écoles de l'Envol, Saint-François d'Assise et Sainte-Anne. Le CDH a demandé s'il était possible d'en profiter pour changer trois garde-corps "moches et abîmés" devant l'Athénée Royal. Le Collège ne s'y est pas opposé.
-La fourniture et la pose de cinq panneaux solaires électroniques "zone 30km/h". Ils seront placés aux abords de l'école communale de Mont-Saint-Jean et de l'Institut des Sacrés-Cœurs "Le Clos". Ces panneaux ne seront allumés qu'aux heures scolaires.
-L'extension, à la demande des riverains, du réseau d'éclairage public dans le sentier de Rhode-Saint-Genèse, entre la rue de l'Ontario et la drève des Dix Mètres. "S'agit-il d'une première étape destinée à le prolonger en vue du lotissement du Triage Sainte-Gertrude ?", s'est inquiété le CDH. "J'ai pris l'engagement ferme de ne jamais l'autori-ser !", a rassuré le bourgmestre. Écolo a demandé si le chemin situé de l'autre côté des voies ferrées pouvait être transformé en piste cyclable et en piétonnier. "La piste cyclable est prévue dans le projet de RER, a signalé le bourgmestre. Il ne devrait pas être compli-qué d'y ajouter un trottoir."

Enfin, l'achat de matériel d'illuminations de fin d'année a également été abordé. Il est destiné à la partie réaménagée du Centre. "Les nouveaux poteaux ne peuvent pas accueillir les modules actuels, a justifié le bourgmestre. Ils seront donc installés dans des lieux autrefois moins garnis. Quant aux nouvelles acquisitions, elles seront moins énergivores." Le L&D a voté non et le CDH s'est abstenu.

Urbanisme

Les Conseillers ont débattu d'une demande d'ouverture de voirie entre l'avenue de Diane et l'avenue Henri Bourgys. Des trottoirs, des parkings et une piste cyclable sont également prévus.

Cette demande est liée à un projet de lotissement pour la construction d'habitations unifa-miliales. "Mais ce débat n'est pas à l'ordre du jour, a précisé le bourgmestre. Nous devons préalablement discuter de l'ouverture de voirie."

Écolo s'est dit inquiet par rapport à la modification du relief. "Quelles conséquences auront-elles sur les jardins des riverains ? Quelle sera la stabilité de cette future route et des mai-sons qui devraient la border ?"

Par ailleurs, les Verts s'étonnent de la présentation de cette voirie "comme devant complé-ter le réseau de l'avenue de Diane et permettre aux cyclistes et aux piétons de rejoindre l'avenue Bourgys et le quartier résidentiel en toute sécurité." Écolo estime ce réseau inco-hérent. "Avenue Bourgys, le tracé de la piste cyclable est interrompu à une centaine de mètres de la chaussée de Bruxelles et à un cinquantaine de mètres du tracé prévu pour la future voirie. Dans l'avenue de Diane, il faut franchir un dénivelé non négligeable pour par-venir au rond-point. Enfin, des angles droits, peu praticables à vélo, sont prévus. En ce qui concerne le trottoir du côté est, il aboutit à des emplacements de parkings et à une sortie d'entrepôt dans l'avenue de Diane !"

"L'important est surtout de sécuriser l'entrée dans le quartier depuis la chaussée de Bruxel-les via l'avenue de Diane et de permettre d'en sortir plus facilement depuis l'avenue Bour-gys, a souligné le maïeur. À cet effet, nous prolongerons la ligne de plots empêchant de traverser la chaussée, afin d'inciter les automobilistes à utiliser le rond-point. Pour le reste, nous tiendrons compte de vos réflexions sur les trottoirs et la piste cyclable."
La majorité MR a approuvé l'ouverture de voirie. Écolo a voté contre ; le CDH et L&D se sont abstenus.
avatar
Joëlle Frederic
Admin

Messages : 448
Date d'inscription : 11/11/2010
Age : 36
Localisation : Waterloo, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://animato.forumbelge.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum