Coraline & Pierre: La vengeance de de Jarvaux d'Arbois. Episode 73.

Aller en bas

Coraline & Pierre: La vengeance de de Jarvaux d'Arbois. Episode 73.

Message  loudé Mallorca le Mar 22 Avr - 19:17

Episode 73

Plus précisément devant l'écran de la télévision... très locale, se délectant du spectacle de leurs pensionnaires!
-Tudieu!, fait Dorian. Quelles nanas!
Il s'empare du micro et leurs lance:
-Soyez les bienvenues dans votre nouveau domaine, mesdemoiselles!
Sur l'écran, les deux filles se figent.
Elle tournent la tête, en même temps, vers l'un des puissants haut-parleurs d'où leur parvient la voix de Dorian.
-C'est aujourd'hui que débute entre-nous une longue, très longue même -dommage pour vous, hein- et fructueuse collaboration.
-Je vais faire de vous des reines de la vidéo porno!, ajoute-t'il, avec un rire gras.
-Je vous préviens, continue-t'il. N'attendez aucun secours de l'extérieur! Et surtout pas de Pierre Delcampe! Il doit être trop occupé à remplir ses papiers d'admission avec son patron, Saint-Pierre, actuellement, dit-il encore, avec un rire gras.
Tout en leur parlant, il joue avec les différentes caméra, zoomant sur un sein ou sur un des sexes bien involontairement offert à leurs regards salaces.
Les filles demeurent pétrifiées, en attendant la suite...
-Ne vous en faites pas; je vous direz exactement quoi faire! Vous n'aurez plus qu'à m'obéir! Que diriez-vous, pour débuter, de nous faire, là, tout de suite...Voyons? Un petit spectacle lesbien?, termine-t'il avec le même rire vulgaire. Mère et fille qui se câlinent... Ce doit être joli à voir!
Et lucratif!, pense-t'il, en même temps. Très lucratif, même!
Les deux filles fixent sans sourciller la caméra fixée au centre du plafond de leur geôle...
Lentement et ensemble, elle lui présente un majeur, tendu vers le haut, des plus expressif.
-Non? OK! Comme vous voulez! J'espère que vous n'avez pas trop faim...car tant que vous n'aurez pas satisfait à mes exigences...Vous ne mangerez rien!
-Rincez-vous bien l'œil, les gars!, dit-il ensuite à ses frères. Moi, je dois prévenir le boss de l'arrivée de nos protégées!
Magali et Coraline sont anéanties. Pierre... Ils ont... Ce n'est pas possible! Pas Pierre!

****

-J'arrive voir cela tout de suite!, fait Hubert, dans l'écouteur du téléphone.
Moins d'une heure plus tard, sa BMW garée devant le chalet, il pénètre à la suite de Dorian dans le hangar où les trois autres sont toujours occupés à mater leur nouvelle chaine de télévision favorite.
-Splendide!, jubile-t'il. Vraiment! Splendide! Et Pierre? Il est...
-Oui!, fait Dorian. Si il n'est pas mort à l'heure actuelle, il ne doit pas en être bien loin!
-Il n'en avait plus que pour quelques minutes quand nous l'avons quitté, encastré dans l'épave de sa voiture!, complète Max, en souriant d'un air triomphal.
Hubert a un sourire carnassier.
-Magnifique! Magnifique!, jubile-t'il ravi. Je vous double vos primes, tiens!
-Voilà ce qu'il en coûte d'oser s'attaquer à moi!, fait-il, pour tout éloge.
Puis, s'emparant du micro, il lance:
-Alors, les petites putes? On est moins fières, maintenant! Vous allez en baver, je vous le jure!, méprisant
Dans leur cellule, Magali et Coraline ont un sursaut de stupeur.
Elles connaissent cette intonation de voix, mais le système de brouillage dont est équipé le micro rend son identification impossible...
Soudain, Hubert se fige devant l'écran, semblant contempler un point vu par lui seul...
Il se tourne vers les quatre frères:
-Où avez-vous trouvé la plus jeune?, dit-il, en pâlissant.
-Là où vous nous l'avez dit: A son école... Quelque chose ne va pas?, interroge Jaco.
-Regardez!, fait Hubert, en pointant l'écran du doigt. Ma fille, Coraline, a une tache sur la fesse gauche. Vous la voyez?
Dorian actionne le zoom de la caméra tandis que les quatre autres écartillent les yeux.
-Effectivement!, fait Marc. Ou est le problème?
-L'autre n'en a pas!, dit Hubert.
Nouveau zoom, de la caméra deux cette fois, celle qui couvre le champ où se tient Magali.
-Et?, demande Marc.
-Et? Ce n'est pas la fille de Coraline et de ce Pierre!, répond calmement Hubert.
-Pas la fille de... Mais alors, d'où sort-elle?, s'étonnent ensemble les membres la bande Durion.
-Je pourrais vous l'expliquer, commence Hubert, mais ce serait très long et sans aucun intérêt pour vous! Et puis, cela n'a pas d'importance! Quelque part, cela m'enlève un problème dont j'aurai eu à m'occuper tôt ou tard.
-Par contre, pour vous... Cela change pas mal de choses!, continue-t'il. Vous allez être très content: Vous avez deux jolies filles à vendre....
-Ben... Vous nous aviez dit qu'on pouvaient en faire ce qu'on voulaient, commence Dorian.
-Figurez-vous qu'il y en a une troisième... Et identique aux deux premières...
-Une troisième?, fait Dorian, les yeux luisants de cupidité.
-Hé oui!, poursuit calmement Hubert.
-Réfléchissez un instant, dit encore Hubert. Si la fille qui est là, sous nos yeux, n'est pas Caroline, la fille de Pierre et Coraline... C'est que la vraie Caroline est toujours dehors, en liberté! Il n'y a plus qu'à la retrouver et à la faire intégrer le cheptel! Et, cerise sur le gâteau: Elle vierge, celle-là!
-Excellent! dit Dorian, en poussant un petit sifflement. Vierge, cela vaut beaucoup plus cher! On va tenter de la retrouver dès demain!
-Ne cherchez pas bien loin: Elle est certainement où vous avez pris celle-là, puisqu'elles fréquentent la même école!, dit encore Hubert, en désignant l'écran d'un coup de menton.
-Pour parler d'autre chose, reprend Hubert, parlez-moi encore des projets que vous avez conçus pour elles.
Dorian explique et explique encore, donnant moultes détails sur, entre-autres, les films qu'il compte bien faire tourner à la mère et à la fille.
-A la mère et à ses deux filles, même!, précise-t'il, avec une joie lubrique.
-Et à la fin, continue-t'il, nous les revendrons aux Albanais. Ils savent très bien utiliser les jolies filles comme elles... Surtout les mineures et les vierges! Cela vaut un paquet de fric, cela, les mineures et les vierges!
-Cela va vous rapporter un maximum, quoi!, fait Hubert, la voix très douce.
-Ah oui! J'y compte bien, fait Dorian. Si je revend les trois filles et leurs... produits dérivés, nous aurons plus qu'assez d'argent que pour quitter très rapidement cet endroit minable fortune faite! A nous la grande vie!
-Si je résume bien, fait Hubert, vous comptiez vendre les deux filles puis vous casser loin...
-Exactement!
-Mais la donne a changé!, poursuit Hubert, rêveur. Ce n'est plus deux...mais trois filles qu'il y aura en vente, au total! Et avec Caroline qui est vierge, cela va au moins tripler la somme que vous espériez, non?
-Heu... Oui, oui!, fait Dorian. Sans doute!, tout en se demandant bien où l'autre veut en venir.
-Je veux vingt pour cent!, termine Hubert, en fixant Dorian droit dans les yeux.
-Vingt pour cent? Vous êtes malade! C'est nous qui avons pris tous les risques... Nous qui les hébergeons, les nourrissons... Qui avons fait les frais pour construire cette heu... chambre d'amis!
-Vingt pour cent!, fait Hubert, droit comme un I, en continuant à fixer Dorian dans les yeux.
-Et si..., commence Dorian, Un exemple? Je refusais et vous envoyais vous faire voir à grands coups de pompes dans le c...?

A suivre

loudé Mallorca

Messages : 103
Date d'inscription : 16/12/2013
Age : 61
Localisation : Waterloo. Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum